Montez et attachez vos ceintures il est temps de repartir en doloréan pour un petit voyage dans le passé.

Mon PVT arrive à sa fin et je n’arrive pas à croire à quel point c’est passé vite.

Les premiers mois avaient été difficiles, mais je m’étais habitué à la vie canadienne et j’avais fini par prendre mes marques. J’aurais aimé rester plus longtemps. Peut-être même essayer une autre ville. Mais mes amis et ma famille me manquent et je suis excitée à l’idée de rentrer. Je suis également triste parce que j’ai rencontré des gens adorables avec qui je commençais tout juste à tisser des liens. Mes collègues de travail, ma famille d’accueil,  mes camarades de Tamwood, les Bonjean et leurs abeilles, Jane à Pine Hills ranch et bien d’autres rencontres exceptionnelles. Et puis je sais que je ne retrouverais pas en France un art martial aussi complet que Sun Hang Do et les gens que j'y ai rencontré sont irremplaçables tant ils étaient patients et chaleureux.

le dernier macchiato que j'ai fais.

le blenz où je travaillais

mon bureau.

J’ai dû envoyer la moitié de mes affaires par la poste. Je ne m’étais pas rendu compte à quel point j’avais accumulé des trucs. C’est abusé. D’où viennent toutes ces affaires ? Je suis sûre que je n’ai pas acheté autant de choses… hum. Bon d'accord, j'ai peut-être souvent craquée et commandée des choses sur redbubble mais ils font des tee-shirt et des illustrations tellement épiquement geek qu'il est difficile d'y résister...

Avant de rentrer, j’ai décidé de passer quelques jours à Montréal au Québec. Je ne peux pas quitter le Canada sans mettre le pied à l’est du Pays.

Je n’aurais pas le temps d’aller à Toronto mais j’espère avoir l’occasion de retourner au Canada plus tard et de rattraper ça.
En attendant, j’ai un emploi du temps serré pour faire le plus de choses possibles, en trois jours.

J’arrive à l’aéroport à minuit et je n’ai pas eu trop de problème, à part les agents qui pèsent les bagages qui doivent être payé au nombre de visages en colère qui passent la douane.

Je m’explique. J’avais enregistré un bagage en plus mais l’une de mes valises dépassaient les 21 kg autorisés. Va mettre un an de ta vie dans deux valises, ce n'est pas évident. Je pensais que si l’un de mes bagages faisait 24 kg et l’autre 15, ça irait. Dans l’ensemble je ne dépassais pas la limite. Mais non.  Le problème c’est que ma deuxième valise était trop petite pour y mettre quoique ce soit. Il a donc fallu que je migre des choses dans mon sac à dos, qui heureusement ne pesait rien.  Et là, un de mes bagages à main pesait trop lourd de 2kg. La galère. J'en avais marre, j'avais chaud et j’en pouvais plus.

Heureusement, j'ai réussi à m'en sortir en mettant les 3 kg restant dans mon sac à dos au lieu de ma valisette (donc mon bagage à main trop lourd). Ce qui est ridicule parce que dès que j’ai eu passé la douane, je me suis empressée de tout remettre dans ma valisette pour soulager mon dos. Mais au moins, l’agent de pesé était contente que tous mes kg soient bien dispatché.

Aujourd’hui, il y a des balances dans les aéroports pour s’occuper de ses bagages avant de les déposer ce qui est pratique car on n’a pas toujours de moyen de mesure à disposition chez soi (mise à part le "si j'arrive à le porter ça doit faire moins  de 20 kg"). La prochaine fois je m’assurerais que tout est au bon poids parce que les agents ne laissent plus rien passer de nos jours. Avant, on pouvait espérer passer si l’ensemble des deux bagages ne dépassaient pas le poids autorisé, mais maintenant c’est fini. Chaque année quand je voyage, les gens à l’aéroport sont de plus en plus chiants. Quand je pense qu’il y a deux ans on avait le droit à 40 kg de bagages au Canada. Je trouve que les compagnies de voyage offrent de moins en moins de services mais que c’est toujours aussi cher si ce n’est plus. Même les écouteurs étaient payant dans l'avion et pour choisir sa place à l'enregistrement il fallait débourser 20$. O_O

Bref, j’arrive donc à minuit à l’aéroport et je décide de faire ma warrior et d’attendre là de pouvoir check-in à l’hôtel. Mon hotel est plutôt bien placé à mi chemin entre le vieux Montréal et le quartier latin. Je me suis fait plaisir et j’ai pris une chambre pour mon séjour au lieu d’aller dans une auberge de jeunesse.  A midi, je prends donc un taxi pour rejoindre mon charmant, bien que temporaire, nouveau lieu de résidence où je peux déposer mes bagages en attendant 15h (qui est l’heure de check-in).  Enfin libre, je décide de (prendre un nème café) faire un tour pour repérer les lieux et une rue en entraînant une autre, je me retrouve sur le plateau de Mont royal.

Maintenant que j’y suis, je décide de monter en haut du plateau où je passerais le reste de l’après-midi en me promenant dans les divers petits sentiers, croisant les nombreux joggers, écureuils et cyclistes.

Je pense sérieusement qu'il y a plus d'écureils au Canada qu'il n'y a de Canadiens...

Pied de Mont royal

Arrivé au sommet, on peut voir s’étendre une bonne partie de Montréal sous nos pieds. 

Après ma promenade, je décide de manger un morceau avant de rentrer à l’hôtel où j’apprends que ma chambre n’est pas disponible et que l’on va me mettre dans une suite. W00t !

Auberge les bon matins.

Je vais pouvoir profiter d’une grande chambre avec salle de bain ET jacuzzi pour mes trois jours Québéquois. :)

Petit déjeuné inclu!

Pour infos, si un canadien vous propose des "french toast" sachez qu'il s'agit en fait de pains perdus. J'ai été assez surprise quand je les ais vu arriver... Ce qui ne m'a pas empêché de me régaler :D

Dans l’ensemble, Montréal est une ville plutôt agréable. Le quartier latin qui monte jusqu’au mont Royal est le meilleur endroit pour trouver des bars et des pubs sympas. Il y a des restaurants absolument partout. J’ai goûté la poutine de Montréal, réputée pour n’avoir rien à voir avec les autres poutines. Pour être honnête. De la poutine c’est de la poutine même avec une sauce plus alambiquée. :/

Pour le shopping, en remontant la rue Sainte Catherine on ne peut que trouver son bonheur. C’est une véritable rue commerciale à des prix très abordables.

Je n’ai pas noté le nom de toutes les rues mais en trois jours j’ai eu le temps de faire le tour de Downtown, le quartier latin et le vieux Montréal à pieds. Je vous le recommande. C’est le meilleur moyen de découvrir les petites ruelles charismatiques, les vieux bâtiments et les jolies échoppes que la ville a à offrir. Il faut aimer marcher, mais rien qu’un bon globetrotteur ne peut surmonter.

Je vous conseille vraiment d’aller au centre touristique, 1255 Rue Peel. Les gens étaient adorables et m’ont donné de très bonnes informations pour le reste du séjour. En plus, leur carte de Montréal est vraiment pratique. Vous pouvez leur demander des conseils sur les endroits à visiter selon vos intérêts et des recommandations de restaurants et autres. Grâce à la personne qui m’a informé j’ai pu choisir entre les activités pour lesquelles j’hésitais et optimiser mon séjour. J’ai donc choisis d’aller au jardin botanique et au biodôme ainsi qu’au musée d'archéologie et d'histoire de Montréal Pointe-à-Callière. En plus, il y avait une exposition temporaire sur les Beatles que je ne pouvais pas décemment manquer.

Le musée d'archéologie est plutôt petit mais très intéressant. J’ai appris beaucoup de choses sur la colonisation du Canada. Je ne savais pas notamment que la France avait dû choisir entre garder le Québec ou les DOM-TOM. Un peu plus, et j’aurais été Anglaise…. Ou pas d’ailleurs. Ma mère étant Française de métropole, un peu plus et je ne serais pas née. O_O C'est un peu perturbant quand on y pense.

Le jardin botanique et le biodôme de Montréal se trouvent à côté du stade Olympique de necessite de prendre un bus.  Visiter les deux structures peut prendre une bonne demi-journée ou à peine 2 ou 3 heures selon la manière dont vous vous y prenez ou dont vous vous y intéresser. En bonne geekette de la biologie j’ai pris mon temps pour regarder les différentes espèces de plantes et l’insectarium qui était super intéressant. J'adore les insectes. Je ne peux pas m'empêcher de vous montrer quelques photos.

tout un tas de coleoptères super cools, dont fait partie la Lucane en bas. En haut je crois qu'il y a une luciole en jaune et en rouge et noir une espèce de scarabée.

Les coléoptères, ça me fait toujours penser à beetleborg XD

Plein d'insectes holometaboles.... Et une araignée O_O Je sais pas trop ce qu'elle fait là elle et ça fiche ma classification en l'air mais bon... On a qu'a faire comme si elle était pas là.

Non, ce n'est pas un bâton, c'est un phasme!

Couplé à l'insectarium, le jardin propose des plantes réunies par les régions dont elles sont issues sur 75 hectares.

le truc bizarre au loin c'est l'arche du stade olympique.

jardin de montagnes

jardin chinois

jardin japonais

jardin... de rivère. hum... Je ne me souviens plus.

Encore jardin chinois, avec l'arche pour rappeler qu'on est bien au Canada.

ici, un carouge à épaulette. Très courant à Montréal.

Le biodôme quant à lui, est assez petit mais très intéressants également. Je regrette de ne pas avoir fait le planétarium par contre. Mais je n’ai pas eu le temps.

Ce sera pour la prochaine fois.

Bon, j'ai assez blablaté.

Pour finir, je vous laisse avec d'autres photos de Montréal.

 

Cheers!