C’est assez incroyable de voir à quel point le temps peut passer vite quand on rentre dans un rythme de travail régulier.

La grosse blague c’est que j’avais prévu de mettre à jour mon blog plus régulièrement et je dois admettre que c’est un epic fail le plus total.

Néanmoins, je n’abandonne pas le navire.

Depuis mon dernier billet, je suis rentrée en France, mais je vais vous faire un petit flashback comme si de rien n’était et ce sera comme si vous étiez allé faire un petit tour en Doloréan pour le week-end.

Nous sommes en Mars et les cerisiers sont en fleurs sur les abords de King Edward Street. Et c’est particulièrement agréable.
Je vais au travail à pied le matin juste pour le plaisir de marcher à travers les quartiers en fleurs. 

Le printemps est aussi le bon moment pour aller dans les divers festivals de la ville. Grâce à une de mes amis j'ai été prise comme volontaire dans le sakura festival http://www.japanfairvancouver.com/. Pour ceux qui auront l'occasion d'y aller l'année prochaine, je vous le recommande. Il y avait des danses et des spectacles de cosplays et surtout, surtout, plein de bonne choses à manger.

Pour continuer avec les cerisiers, je ne savais pas qu’il y en avait plusieurs sortes. Il y a notamment les cerisiers à fleurs blanches qui brunissent  après la fleuraison et ceux à fleurs roses dont les pétales tombent et tapissent littéralement les rues d’une couverture rose neigeuse tous les matins. Ces deux types d’arbres fleurissent l’un après l’autre de Mars jusqu’à mi-Mai et je suis tombée amoureuse de Vancouver à ce moment-là. Il m'a fallu beaucoup de contrôle sur moi même pour choisir entre les différentes photos.

Pour moi le Canada séduit les gens surtout grâce à son cadre naturel non seulement sublime mais également extrêmement agréable à vivre.  Je ne le répèterais jamais assez, quand il ne pleut pas à « Raincouver » le cadre offre tout ce qu’on peut apprécier de dame nature. La forêt, La plage et la montagne à proximité et des jolis parcs partout. Personnellement, je pense que la France comme le Canada ont des atouts de taille et que malgré les points négatifs relou, on peut y être heureux très facilement. Comparé à d’autres pays ou la vie est beaucoup plus dure,  je trouve qu’on est chanceux en France et  je suis heureuse d’être Française.  Mais j’avoue, les cerisiers en fleurs et les beaux jours du printemps ont faillis me convaincre de rester au Canada plus longtemps.

Mais non, ha ha. Je fais partie de ces Français qui ne peuvent pas vivre sans leurs amis et leur famille et ils me manquaient trop pour imaginer m’installer au Canada.

Les cerisiers et les canadiens me manqueront.

Ce qui ne me manquera pas en recanche c’est la pluie et le vent glacial. Ben oui, Vancouver, c’est 80% de pluie. Je sais, je me répète. Mais contrairement à l'été où ce petit désagrément est tout de même supportable, en hiver et au début du printemps s'ajoutent le vent et la brume. Pour le coup, ça te donne envie de rentrer chez toi. C'est bien simple, il n'y a aucun moyen d'y échapper dès que tu sorts de chez toi. Les transports en commun sont bondés parce que personne ne peut marcher ou prendre son vélo…. Au temps pour moi, comme les canadiens sont des fous, il y a en fait des tas de gens dehors sur leur vélos malgré tout. Et même des gens qui font leur jogging…. Des fous je vous dit.  Les transports sont quand même bondés et les bus ultra en retard et le vent est tellement mordant et la pluie tellement froide que même bien emmitouflé, tu te sens misérable quand même. C’est juste ultra chiant. Heureusement  que les beaux jours ont suivi juste après.

Bref, le petit tour en doloréan est terminé pour ajourd’hui, merci d’avoir choisi la compagnie GEEKETTE pour ce voyage. Nous espérons vous revoir bientôt pour une nouvelle virée dans le passé.
En attendant, gardez le sourire :)

Cheers !