Partie 2 : Les comtés de Clare et limerick.

JOUR3

 

Après avoir passé la nuit dans un hostel dans le parc du connemara (où il faisait humide et froid (bref c'est le connemara)) nous avons repris la route pour le Burren dans le comté de CLARE, direction Doolin.

Sur le bord des routes, on voyait souvent des ruines de châteaux. Comme l’Irlande a pas arrêté de se faire attaquer et envahir tous les 10 ans par tous les Normans, Vickings et Anglais qui passaient pas là, (probablement parce qu'il y a trop de roux) y’a des tas de vestiges un peu partout.

Il y a aussi plein de moutons (et également des vaches et des chevaux). Les moutons sont en Irlande, ce que les écureuils sont au Canada: "la majeur partie de la population". Y'en a des noirs, des blancs, des blancs et noirs, et même des rouges et verts...

Pour vous donner une idée, pour un Irlandais, il doit y avoir au moins 20 moutons, 10 vaches, 5 chevaux et 3 ruines.  

En chemin, nous avons décidé de visiter les grottes de Aillwee. Difficile de choisir entre les grottes de Doolin et les grottes de Aillwee mais nous ne pouvions malheureusement pas tout voir alors nous avons tiré au sort.

Nous avons été cependant agréablement surprises, car les grottes étaient juxtées à un centre sur les rapaces avec des démonstrations et des explications sur ces magnifiques oiseaux. Les entrées peuvent être couplées pour 17 euros et ça vaut vraiment le coup. Il y a aussi une fromagerie régionale avec de très bons produits.

 

J’ai vraiment adoré. Le coin est super joli et même si la visite de la grotte  est très facile, pas de quoi se prendre pour un spéléologue, elle reste très intéressante. Avec des très jolies stalagmites et stalactites à observer.

Les oiseaux étaient magnifiques. Je sens que je vais utiliser ce terme souvent entre les paysages et le reste mais il n’y a pas d’autres mots. Ce sont vraiment des oiseaux qui en jettent grave et le travail que fait le centre pour promouvoir leur préservation est très important.

Petit conseil, on n’avait pas remarqué sur le coup, mais un autre lieu sympathique se trouve juste après les caves : le dolmen de poulnabrone.  Je vous conseille d’y passer jeter un coup d’œil après les caves. Ca ne prend pas longtemps, mais c’est toujours sympa d’aller voir un dolmen en Irlande.  Nous du coup, on y est retournée le lendemain.

Après notre arrêt aux caves donc, nous nous sommes dirigées vers the cliff of moher, un autre endroit célèbre d’Irlande pour ses promenades.

En arrivant après la fermeture, vers 19h, le parking est gratuit. Ca vaut vraiment le coup quand la nuit tombe tard parce que le parking est plutôt cher. Mais si vous voulez faire une longue promenade, ça reste un peu tard.

Ensuite, nous avons repris la route pour arriver enfin à Doolin.

Doolin, c’est une petite ville adorable. En Irlande, les adresses sont plutôt simplistes, c’est genre : B&B sur la route de truc, en face du bar Fitzpatrick, près du gros chêne. Au début on était un peu inquiètes que Teddy trouve pas, mais en fait on avait pas besoin de Teddy, parce que quand la ville fait une seule rue, c’est assez facile de trouver les choses.

Notre auberge, the Aille river Hostel (ci dessus) était super mignonne et chaleureuse.

Nous en avons profité pour passer au pub

Prendre enfin nos premières bières Irlandaises.

Je ne suis personnellement pas fan de la Guinness, mais ma pote m’a dit qu’elle était bonne.  Vu que c’est leur spécialité, heureusement.

Un autre détail important à savoir. En Irlande, après 21h, plus rien ne sert à manger à part quelques fastfood et si vous êtes dans une petite ville, vous risquez de ne pas trouver de fastfood, ou alors il sera quand même fermé à 21h. C’est un peu comme le fin fond de la Normandie, en fait. Donc, prévoyez des trucs à manger au cas où. Parce que manger, c’est important.

JOUR 4

Après Doolin, direction Limerick dans le comté du même nom en passant par Bunratty.

A Bunratty, on a décidé de visiter le Bunratty Folk parc.

Le Bunratty Folk parc est un petit village médiéval reconstitué avec son château attenant, qui s’appelle; attention suspens: le Bunratty Castle. Il y a possibilité de faire un repas médiéval le soir, mais il était un peu cher pour notre petite bourse. Nous nous sommes donc contentés du parc qui a lui seul vaut déjà le déplacement quand on aime ce genre de chose. Et nous, on kiffe.

Puis, on the road again jusqu’à Limmerick.

On a eu la chance d'assister à un Concert extérieur de musique locale super sympa. Un petit aperçu d’une chanson apparemment super connu :

The Galway girl : https://www.youtube.com/watch?v=zFlfSeh-Ts8

C’est un peu l’équivalent de “Alexandri-Alexandra” de Claude François pour nous.

Après s’être un peu promené et d’avoir singing in the rain, on a repris la voiture direction Newcastle et notre B&B, The Orchad.

Eileen nous a accueilli chaleureusement dans sa charmante maison et on a pu goûter ses œufs d’oie au petit déj et son excellent cake à la guiness!

Le B&B est souvent plus cher que les hostels environnants, mais ça vaut vraiment le coup d'en faire de temps en temps.

Au prochain épisode, Dingle et the Ring of Kerry. On approche déjà de la fin des vacances ;_;