Ca fait deux semaines que je suis arrivée dans mon ranch de pine hills et le wwoofing est une expérience très enrichissante. J'apprends plein de trucs sur les plantes sauvages, sur les animaux et sur le jardinage.

J'adore m'occuper des lapins, des chevaux et des Lamas. Et puis c'est cool de voir le travail qu'on accompli chaque jour et de manger les légumes qu'on a aidé à faire pousser.

(chien de prairie)

(fraises sauvages : petites, mais savoureuses :) )

(chipmunk)

(ecureuil)

maintenant vous savez la difference XD

 

En plus le décor est magnifique avec ses forêts de pins, ses lacs et ses montagnes.

J'ai vu un bébé ours traverser la route et on tombe souvent sur des biches, des renards et des lièvres.

Malheureusement, je n'ai pas eu l'occasion de monter. à cheval parce que les chevaux ont besoin d'être réhabitués à monter et qu'il y a plein de mouches à chevaux qui les piquent et qui rendent l'équitation dangereux. C'est un peu décevant vu que j'avais choisis un ranch justement parce que je voulais monter à cheval et m'occuper des chevaux en plus du reste. Mais bon, j'espère que je pourrais monter dans mon prochain ranch.

J'ai rencontré un couple qui vient de Toronto et qui fait un road trip à travers le canada et ils sont super sympa et là encore, le wwoofing c'est cool pour rencontrer des tas de gens. Ils sont resté deux semaines et partent dans 3 jours et j'espère que quand ils partiront il y aura d'autres wwoofers sympas pour passer la dernière semaine avec moi parce que seule ça va pas être possible de soutenir le même rythme. On ne travaille pas 100% du temps mais c'est un travail difficile particulièrement par cette chaleur. Et il y a toujours un truc à faire, même si ce n'est pas un travail d'extérieur.

En ce moment, j'apprends à jouer du Ukulélé. C'est super fun et je pense m'en acheter un bientôt. c'est beaucoup plus facile à transporter qu'une guitare.

De part et d'autre du ranch il y a deux villes. 100 mile house et Lone bute. Ce sont des toutes petites villes, plutôt des villages que de véritables villes, mais très mignonnes.

C'est le genre de coin qui vit en étroite communauté et où tout le monde connaît à peu près tout le monde. Ce qui a ses avantages et ses inconvénients, mais c'est assez agréable. Après y'a pas grand chose à faire si on est pas un amoureux de la nature. Ou de voitures. XD C'est fou le nombre d'exposition de vieille voitures que j'ai vu depuis que je suis arrivée au canada. apparemment c'est un truc que les canadiens affectionnent tout particulièrement.

Au Canada ils ont une sorte de concours entre villes. Ils ont tous un truc géant. Un oeuf géant, une assiette géante... A 100 mille house, c'est des skis géants.... No comment XD

Côté culinaire, j'ai eu l'occasion de m'essayer à la gastronomie locale :)

Porrige, poutine, epis de maïs, etc.

Premièrement, la fameuse Poutine dont on m'a tant parlé. Un des plats fétiches du Canada qui consiste en un plat de frites, du fromage et du gravy par dessus. Le gravy est une sorte de sauce de viande. Mais d'après mes nouveaux amis de Toronto, rien ne vaut les Poutines du Québec ou de L'Ontario. Au Québec la Poutine est de qualité. Le Gravy est fait avec de la vrai viande et parfois on peut avoir des gravy aux légumes et plein de saveurs. Du coup, ça donne pas vraiment envie de s'essayer à la poutine d'ailleurs. Pour être honnête j'ai trouvé la poutine que j'ai mangé plutôt infame, maid pas immangeable. Tu sens à chaque bouchée que tu manges un truc limite toxic mais ça n'a pas mauvais goût en soit. Par contre c'est super salé. Mais bon, je ne me prononce pas encore en ce qui concerne la poutine. Je vais attendre de goûter celle du Québec. XD

Ensuite, Le porrige.

On y a droit la plupart des matin et j'avoue, c'est super diététique et bon pour la santé. Pour ce qui est du goût ce n'est pas mauvaise. Ce qui pose problème c'est la texture. Et encore, j'ai eu le droit au vrai porrige avec des vrais céréales parce qu'apparrement, le porrige plus commun est un faux porrige à base de poudre instantanée extrêmement sucré et qui ressemble à du vomi... ( celui là est pas des masses diététique lol)

Bref, celui de mon hôte est très bon une fois qu'on s'est fait à la texture.

Mais bon, rien ne vaut les tartines de pain frais, je dis.

Quand on a pas du porrige on a du pain de mie grillé avec des oeufs brouillés ou du granola (sorte de muesli) avec des bananes et du yogourt. Yummy.

J'ai egalement goûté le César. Non, le césar n'est pas une salade (enfin si, aussi) Je veux parler de la boisson nationale du Canada. C'est du jus de tomate mélangé à du jus de palourdes, avec du tabasco et de la tequilla....

Je ne sais pas d'où leur est venu cette idée étrange mais ce n'est pas mauvais en soit. C'est hyper bizarre, mais... interessant. XD

Les épis de maïs avec du beurre, j'adore. Ce n'est pas une découverte en soit, mais j'en avais jamais mangé sur épis. C'est pas super commun en France même si on peut en trouver. C'est fun à manger

Sinon, j'ai découvert mon nouveau meilleur ami du Canada. Le "second hand shop". Le principe consiste en ce que les gens déposent les vêtements dont ils ne veulent plus et les second hand shop les revendent pour une bouchée de pain , genre 5$ le jean et reversent les bénéfices à des associations. On doit probablement avçoir ça aussi en France mais je n'avais pas eu l'occasion d'en voir jusqu'à présent. On peut vraiment trouver de bonnes affaires et des trucs en très bon Etat. J'approuve.

Pour l'instant donc, bonne expérience du Wwoofing avec ses hauts et ses bas, mais il faut faire attention à ce qu'on recherche quand on fait du wwoofing. Est-ce qu'on veut une famille qui vous intègre dans ses activités ou un ranch qui vous laisse votre liberté. Du travail à heures fixes avec des jours de congé ou un endroit avec des horraires flexibles où on ne sait jamais quand on s'arrête et où on travail quand il y a du travail.

Et puis, j'ai eu des echos de gens qui sont tombés sur des host pas très accueillant qui les avaient logé dans une petite barraque à l'écart de la maison familiale, sans eau, électricité et ils n'avaient pas le droit d'utiliser les toilettes et la douche de la maison. Ils avaient des toilettes dégoutantes à l'écart et une douche sans eau chaude. En plus ils faisaient que les travaux fastidieux et pas du tout intéressants, comme arracher les mauvaises herbes toutes la journée.

Le wwoofing est avant tout un partage, on est pas là pour réclamer l'aumone mais pour apprendre et partager mais certains voit ça comme de la main d'oeuvre gratuite. Donc attention à lire les reviews et à vous informer avant d'aller dans une ferme pour du wwoofing.

Moi j'ai eu de la chance parce que je suis tombée sur une femme très sympa, mais bon, c'est un peu la roulette russe. XD

Sur ce, je pense que j'ai fait le tour pour l'instant :)

 

A bientôt pour de nouvelles aventures canadienne !