Partie 1: Galway et le Connemara

 
Cette année, j’ai décidé de visiter un peu plus l’Europe.
Ca fait longtemps que l’Irlande me fait rêver et j’ai enfin pu voir de mes yeux le pays des Leprechaunes sous forme d’un petit road trip d’une semaine.  
Nous voulions vraiment en voir le plus possible en peu de temps donc nous avons bougé très vite.
 
JOUR1
Nous sommes donc partie à 3 pour Dublin en profitant des ponts de Mai où nous avons loué une voiture pour plus de liberté, malgré notre appréhension de la conduite à gauche.  
Je vous passerais les détails de mes aventures dans le métro et surtout le RER parisien, car ce n’est pas le sujet, mais il n’en s’en est fallu de peu que je ne parte pas du tout pour être honnête.  
Donc, mon premier conseil, ami voyageur, c’est de toujours partir avec au moins 40 minutes d’avance quand on prend le RER pour Charles de Gaule. On ne sait jamais quand le chauffeur va décider le changer de ligne et faire demi tour pour rejoindre l’embranchement peut vous faire perdre un certain temps.
 
Bref.
 
Nous sommes donc arrivées à Dublin vers 11h et après avoir récupéré nos bagages, nous sommes allées chercher notre voiture de location pour prendre la direction de Galway.
 
 
Nous étions accompagnés de Teddy le GPS qui n’a pas toujours eu un meilleur sens de l’orientation que le mien.  
En guise de pause, nous avons décidé de nous arrêter à Clonemacnoise, un site religieux médiéval aux alentours de la ville d’Athlone, entre Galway et Dublin. 
Au début de notre périple, nous étions étonnée parce que le paysage ressemblait beaucoup à la campagne Française en Bretagne. Nous ne nous sentions pas trop dépaysées. Inutile de dire que ça n'a pas duré très longtemps XD
 
Après s’être perdu grâce à Teddy qui n’a rien trouvé de mieux que de nous emmener derrière le site (qui est un cimetière, un vrai avec des gens morts récemment dessous) par de minuscules et étroites routes de campagne, nous avons finalement trouvé le site. Il y a un petit musée à l’entrée avec une vidéo très intéressante sur l’histoire de Saint Patrick. 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous avons également fait connaissance avec les insectes locaux. Je ne parle pas des Midgies, heureusement, il n’y en a pas à cette période. En revanche il y a une multitude de sortes de diptères, qui ressemblent beaucoup à des Asilidaes, qui viennent se suicider joyeusement sur le pare-brise sur l’autoroute et qui nous ont fait fuir les tables de pique-nique.
 
Après notre visite de Clonemacnoise, nous avons repris la route jusqu’à Galway où nous avions réservé un Bed&Breakfast. 
Galway est une ville très sympathique. Le musée sur l’histoire de Galway qui se trouve près de l’arche espagnole est très intéressant. J’ai particulièrement aimé le plan du Galway médiéval mis en parallèle avec les lieux récents. 
 
La ville est pleine de petites ruelles pavées, de pubs et de cafés. Le centre ville n’est pas très grand et vous en ferez vite le tour. J’ai été assez étonnée de la taille des villes en Irlande. Quand vous verrez Galway, une des 4 plus grandes villes d’Irlande, vous comprendrez ce que je veux dire. 
 
 
 
 
 
JOUR 2
Nous ne sommes pas restées longtemps à Galway et nous avons fait route pour le Connemara dès le lendemain. Au programme, le Kylemore Castle et le parc du Connemara avec l’ascension de Diamond Hill. 
 
Le Kylemore castle est un magnifique château avec une très jolie histoire bien que quelque peu triste. Il a été construit dans les années 1860 par un riche politicien, Mitchel Henry, pour sa femme Margaret qui était tombée amoureuse du Connemara. Ils y vécurent heureux jusqu'à ce que Margaret contracte la dysentrie lors d'un voyage en Egypte et n'en meurt. Mitchel fit rappatrier son corps et construisit un mausolée en son honneur près du château ainsi qu'une très belle église gothique. Un autre drame plus tard, la mort par noyade de sa fille le conduisit à vendre le château. Il passa de mains en mains jusqu'à être racheté par des soeurs bénédictines vers 1920, qui en firent une école pour jeunes filles. Depuis 2012 l'école est fermée et le château en restauration mais quelques pièces sont visitables.
 
 
 
 
 
 
 
 
Des grands jardins Victorien doublés d’une serre sont également accessibles à quelques mètres du château, où les sœurs faisaient pousser leurs propres légumes avec l’aide des élèves. Il y a un salon de thé qui utilise les produits frais cultivés.
 
 
Après un bon déjeuner, nous étions prêtes à brûler quelques calories.
 
Il y a une multitude de trecks et de promenades magnifiques à faire dans le parc. Derrière le château, on peut appercevoir une statue blanche du christ dans les montagnes qui est accessible par randonnée. Nous avons choisis de faire une randonnée plus loin dans le parc du connemara. Celle passant par Diamond Hill. 
 
 
 
 
Le sentier monte à travers les collines et les terrains de tourbe. C’est assez rocailleux et il faut être bien protégé du vent, mais le paysage est magnifique et la balade pas trop difficile. 
 
On a eu la chance d'avoir un temps gris et maussade la plus part du temps mais très peu de pluie finalement. Seulement un petit crachin de temps à autre et surtout le matin. 
Cela n'a en rien enlevé le charme naturel du paysage. 
Je parle de chance parce que vu l'humidité ambiante du Connemara, on aurait pu se taper la mousson, et là, ça n'aurait pas été drôle XD 
 
Bref, Diamond Hill concluait notre visite de la région car le lendemain, on devait partir pour le Burren et Doolin, dans le comté de Clare. Un tout autre paysage nous attendait!