Pour ceux qui ne connaîtraient pas, Hansel et Gretel : Witch Hunter est la dernière adaptation en date du célèbre conte des frères Grimm, avec Jeremy Renner dans le rôle d’Hansel et Gemma Aterton dans celui de Gretel. Un casting très agréable pour les yeux :)

Il fallait que je fasse un billet sur ce film parce que j’adore les contes et la culture folklorique qui s’y rapporte et en plus Hansel et Gretel est l’un de mes contes préféré avec le petit chaperon rouge.

Ils font partie de ces contes, nés des traditions orales, puis rapportés par Grimm et Perrault (entre autres) et qui sont à mon goût très intéressants à réinterpréter.  D’ailleurs, personne ne peut dire quelle est vraiment la véritable histoire de Hansel et Gretel.

Commençons par le positif. Pour moi, ce film remplie parfaitement son rôle, c’est-à-dire être un bon divertissement sans prétendre à la profondeur d'une fosse océanique.

Il offre une version moderne du conte et contrairement aux autres adaptations, traite de la vie de nos héros après leur rencontre avec la méchante sorcière, quand ils ont grandi. A contrario de l’histoire originale, les enfants ne rentrent pas chez eux pour retrouver leurs parents mais décident, poussés par les évènements, de faire de leur don pour la chasse aux sorcières leur métier.

Et moi je dis, pourquoi pas? Le postulat de départ me plait tout à fait. Cela apporte un peu d'originalité par rapport à tout ce qui a pu être fait sur le sujet.

Ce n’est pas un film qui se veut philosophique ou moralisateur, d'ailleurs, il ne s'adresse pas du tout aux enfants comme la version d'origine. C’est un pur film d’action. 

Je trouve que les éléments anachroniques utilisés apporte de l’humour et du dynamisme à l’action.

Le problème en général avec l’anachronisme, c’est que ça peut très vite devenir lourd et pas crédible. Dans le cas de witch Hunter, j’ai trouvé que l’utilisation des armes à feu apportait un petit côté « héroic Fantasy/Steampunk » et le fait que Hansel souffre du diabète et qu’il soit obligé de prendre de l’insuline à intervalles réguliers lui donne un côté plus fragile, attachant. Et puis ça montre que l’on peut avoir du diabète et être quand même super Badass. A côté de ça, très bon jeu d’acteurs, les costumes sont réussis, les effets spéciaux très sympas et dans l’ensemble, le film marche. Il y a quelques incohérences, mais elles ne sont pas déstabilisantes. Et puis tout héros qui se bat avec un arc ou une arbalette gagne tout de suite 10 places dans mon coeur. Les archers sont les meilleurs!

Bon, ceci dit, je n’écris pas un billet sur ce film juste pour vanter ses qualités. Hansel et Gretel c’est aussi un film bourré de  clichés tellement évidents que j’en viens à me demander si cela a été fait exprès. C'était ptet un exercice de style pour se moquer de ce genre de clichés justement. Mais en attendant, l’étincelle de féminisme cachée en moi ne pouvait que s’allumer.

Déjà, on a le postulat basique, si tu es belle tu es une sorcière blanche ou une warrior :

Si tu es moche tu es une sorcière et tu es méchante. GRrrr

Par contre un homme peut être moche et bête, mais adorable : Edward Cullen, le gentil Troll.

Youhou, belle mentalité. Et le pire, c'est que dans tous les films, même sérieux, c’est souvent le cas. Les filles qui ne respectent pas les critères de beauté basiques, ça peut pas être badass c’est bien connu… Les hommes peuvent être des nains barbus à gros nez et être quand même cool ou des petits nerds à lunettes et être charismatique. Les filles, non.

Mais au-delà de ça parce que c’est facile comme critique, il y a  Mina.

Mina c’est la sorcière blanche que Hansel et Gretel sauvent au début du film. Cette fille est un amas de clichés absolument aberrants.

Il y a une théorie qui dit que dans un film d’action, il va être très difficile de trouver des cas où deux personnages féminins vont avoir une conversation qui ne tourne pas autour de mecs ou de relations amoureuses. Ou sinon elles ne se parlent pas. En d’autres termes, il ne peut pas y avoir plus d’un personnage féminin fort, et si il y en a plus d’un, elles ne peuvent parler entre elles que de mecs.

C’est vrai que nous, les femmes, nous n'avons jamais d'autres sujets de conversation c'est bien connu.

Je m'en fou. Vous pouvez continuer à nous faire passer pour des cruches dans les films. Comme ça, les hommes ne verront rien venir quand on aura fini de mettre en place notre super plan pour conquérir le monde. Et ce sera bien fait.

Bref, on a des cas où heureusement, cette règle ne marche pas, comme les excellents Resident Evil. Mais il est vrai que cette règle est souvent vérifiée et cela ne m’a jamais autant frappé que dans Hansel et Gretel.

Pour exemple, je vous résume une partie du film:

Hansel et Gretel arrivent dans un village où Mina est jugée pour sorcellerie.

Gretel empêche Mina d’être brûlée vive. Hansel la détache et la check.

Hansel : Elle est belle, elle est clean, ce n’est pas une sorcière:/ (bravo capitaine obvious)

Mina : je te dois la vie *cœur dans les yeux*

Hansel : J'y suis pour rien. C’est Gretel qui a insisté. Je t’aurais brûlé par mesure de sécurité.

Mina : Merci Hansel. *_* Tu es merveilleux.

Hansel :.. Non, mais c’est Gretel en fait….

Mina : Hansel, mon héro… *_*

Moi je dis, WTF ?

Bon, d’accord, j’exagère un peu… Mais si peu. Dans les grandes lignes, c'était ça.

Je pense que dans la tête de Mina, il y avait une sorte de filtre. Et ça devait ressembler à ça plutôt :

Hansel sauve Mina . Y’a vaguement un truc derrière c’est Gretel.

Hansel : Tu es si belle Mina, je ne pouvais pas laisser ces obscures idiots te brûler.

Minna : Oh, Merci Hansel, tu m’as sauvé. J’ai lu dans les feuilles de thé que tu es mon prince charmant et je te suivrais jusqu’au bout de la terre.

Hansel : Quelle heureuse coïncidence que nous nous rencontrâmes ici. Mets-toi à l’abri Mina, tu me rejoindras plus tard quand tout se sera calmé pour que nous nous enfuyions ensemble dans la lumière du soleil levant.

voilà.

Ca me paraît plus crédible comme ça. Parce que sinon, absolument rien ne justifie que Mina tombe subitement amoureuse de Hansel. A part, si tous les autres hommes du village sont soit sexagénaires, soit morts. Et surtout, Pourquoi elle ignore totalement Gretel tout le long du film?

Mina et Gretel se parlent une seule fois dans tout le film. C’est quand Hansel les présente.

Mais là encore, le filtre s'est activé et ça devait donner ça dans leur tête :

Hansel : Gretel, voici Mina. Mina, Gretel, ma sœur. (tu sais, celle qui t'a sauvé au début du film..)

Gretel °_° hum..  * Il y a l'air d'y avoir quelqu'un là, mais... ma vision est floue. Bref, whatever.*

Mina: hum o_o *Il me présente quelqu’un, mais je ne vois personne, c’est étrange…. Bon, tant pis.*

 

Finalement, Mina n’était pas non plus horrible comme personnage. Elle avait du potentiel. Potentiel qui n'a pas du tout été exploité. Elle est donc restée un pure papier peint. Un personnage féminin quoi.

Heureusement qu’elle a bénit les armes qui ont servi à tuer les sorcières sinon tout ce qu’elle a fait dans le film aurait très bien pu être accompli par quelqu’un d’autre. Elle aurait pu ne pas être là, ça aurait été pareil. On peut même se demander si Hansel n’aurait pas pu bénir les trucs.  Après tout, c’est aussi un descendant des sorcières. A part si seules les femmes peuvent être sorcières et il n’y a pas de sorcier. Encore une fois, belle mentalité.

Bref. Mina est décevante en tant que personnage féminin, surtout parce qu’elle aurait pu être cool. Et pour courronner le tout, ça a pris 5 secondes pour la tuer et elle a été regrettée environ moitié moins de temps. Tous les autres personnages, une fois confrontés à un ennemi, ont eu du temps pour se retourner. Soit parce que le méchant blablatait, soit parce qu’il kiffait son groove de méchant, bref... Elle, ça a duré 5 secondes et un coup de couteau bien placé.

Gretel, s’est fait tabasser à mort, envoyer valser sur les arbres et sur Hansel, jeter à travers les murs et j’en passe. Hansel, n'en parlons même pas. Mina s’est pris UN coup mortel et c’était fini. J’aurais aimé être là à la réunion des scénaristes quand ils ont décidé ça.

Scénariste 1 : Qu’est-ce qu’on fait de Mina ? Elle pourrait essayer de développer ses pouvoirs de sorcière blanche et rejoindre l’équipe… Peut-être même apprendre à tirer.

Scénariste 2 : Ah non. Si on fait ça faudra imaginer des conversations entre les deux filles, ça me soule. En plus ont aura deux bons personnages féminins, ça fait trop.

Scénariste 1 : ah… ok… Qu’est-ce qu’on fait alors ? On la tue ? On pourrait lui faire lancer un sortilège puissant pour sauver Hansel et ça lui ferait perdre toute son essence vitale. Ou alors on la fait tuer la reine des sorcières et elle se retrouverait entachée par la méchanceté de la reine et deviendrait méchante et comme ça, ça ferait des ouvertures pour la suite ?

Scénariste 2 : Non c’est chiant. Un coup de couteau bien placé et on n’en parle plus.

Scénariste 1 : Ah… bon.

Sérieusement, les mecs ? Sérieusement ?

Bref, dans l’ensemble, je préfère en rire. Après tout, le film est bourré de clichés plus ou moins assumés et Mina ne prend que peu de place dans l’ensemble. Mais tout de même, l’image de la femme dans les films d’actions est franchement désespérante.

Si vous aussi, vous avez bien rigolé en regardant ce film, faites-moi partager vos impressions. Je suis toujours curieuse de connaître les interprétations d’autres personnes sur les mêmes scènes. :)

Cheers !